post

Séminaire PFI – DOUALA 2018

Séminaire PFI – Du 14 au 19 mai, les élèves de 3ème année en cycle ingénieur informatique.

Ce séminaire de 5 jours, nommé PFI (Projet de Formation Individualisé), a permis aux 10 élèves du CEXI.exia Cameroun , de travailler sur eux-mêmes (connaissance de soi), de travailler sur les compétences des métiers qu’ils visent et de présenter les enquêtes sur les métiers identifiés.

                                  

Le Projet de Formation Individualisé : fil directeur de l’accompagnement

Chaque élève ingénieur en informatique  prépare au sein de son  campus un diplôme d’ingénieurs en informatique, et en entreprise, il acquiert des compétences spécifiques à un métier d’ingénieur informatique : réseau, maintenance, sécurité, développement …

La démarche PFI permet à chaque élève ingénieur de définir ce métier, puis d’identifier et de mettre en place les moyens en centre et en entreprise pour s’y préparer.

    

Cette démarche PFI est itérative tout au long de sa formation. Elle s’acquiert en s’appuyant notamment sur :

  • la méthode d’Education Aux Choix Professionnels (méthode conçue par l’UIMM) ;
  • des enquêtes sur les métiers d’ingénieurs ;
  • l’appropriation de la notion de compétence ;
  • l’autonomie et la prise de responsabilité en cohérence avec le projet de formation ;
  • l’autoévaluation ;
  • la négociation des différentes missions en entreprises ;
  • le choix de tout ce qui peut être individualisé dans la formation.

En s’appropriant de cette démarche, l’élève ingénieur devient acteur de sa formation.

L’élève ingénieur est accompagné dans cette démarche par un enseignant-formateur et un maître d’apprentissage. Lors des entretiens individuels ou lors des évaluations en entreprise, le document PFI sert de fil conducteur.

    

Au travers de cette démarche, l’élève ingénieur se donne les moyens de choisir son orientation et de construire une stratégie en vue de cette orientation ; il peut changer de projet au fil du temps ; le travail lui permet de comprendre ce qu’il perd ou gagne au changement, comment il doit modifier sa trajectoire ; il est important d’accompagner cette réflexion pour montrer comment la démarche permet de choisir plutôt que de subir.

A court terme, les objectifs sont :

  • définir son projet professionnel
  • évaluer l’écart entre les compétences requises et les compétences acquises
  • se construire une formation pour combler cet écart
  • préparer son insertion professionnelle

A long terme, il s’agit pour l’élève ingénieur de s’approprier une démarche de gestion de sa carrière qu’il pourra mettre en œuvre dans sa vie professionnelle, après l’avoir appliquée pendant les trois ans de sa formation.

PROGRAMME DE LA SEMAINE

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
08-12h Organisation forum métiers Radio Radio Organisation CFI Présentation CFI et bilan
12h-13h Repas Repas Repas Repas Repas
13h-17h Forum Métiers Match de basket Visite musée maritime +glacier Match de foot  
17h-19h Prépa radio        

Visite musée maritime de Douala.

           

    
                

 

 

Match de foot.

          

 

 

 

Rodrigue Pousseu, exar 2019, nouvellement certifié CCNA

 

POUSSEU TAYA Rodrigue, actuellement étudiant en 4ième année en management des systèmes d’information au CESI.exia Cameroun. Avant d’y arriver, il est passé par l’institut Africain d’informatique où il a obtenu un diplôme d’ingénieur des travaux options systèmes et réseaux.

La pédagogie active et innovante PBL (problem based learning) pratiqué par le CESI.exia a été une grande découverte pour lui. Il s’est trouvé contraint de rapidement s’adapter à cette pédagogie ; qui tout en rendant l’étudiant autonome le met au quotidien face aux problématiques informatiques des entreprises auxquels il faut apporter des solutions. Son projet professionnel à court terme vise à être un ingénieur en sécurité des systèmes informatique.

Un tel profil nécessite d’avoir de bonne bases en système réseau et le système le plus manipulé dans ce domaine est linux .C’est dans le but de bien s’outiller pour ce domaine en informatique qu’il a décidé de passer les certifications CCNA Routing and Switching pour avoir des bonnes bases en réseau et LPCIC1 pour avoir des bonnes bases sur les systèmes Linux.

Pour la petite histoire en fin 2016,CISCO trouve qu’il y’a un réel problème de sécurité des systèmes d’informations dans le monde et décider d’octroyer une bourses d’étude aux meilleurs ayant successivement réussi 3 étapes. POUSSEU TAYA Rodrigue a dont passé avec brio ces 3 étapes ce qui lui a valu une acceptation dans le programme de CISCO.

Ce programme vise à faire obtenir aux boursiers la certification CCNA Cyber Ops qui est une certification qui donne des connaissances et des compétences dans les SOC (Security Operation Center). En bref, un SOC est un centre d’opération de sécurité utilisé pour surveiller, prévenir, répondre aux incidents en temps réel. Cisco s’occupant de payer les 2 modules de la certification et de fournir les ressources nécessaires pour se préparer, en plus de d’autres exigences à respecter même après avoir été admis dans le programme. Mais au final, après un travail de dur labeur il a obtenu sa certification CCNA Cyber ops.

Comptant à long terme s’orienter dans le management de la sécurité des systèmes informatiques il compte en plus de la certification CCNA Cyber ops obtenir d’autres certifications tels que CEH ,OSCP (qui sont orientés pour le pentesting), CISA, CRISC (qui sont orienté pour le management en sécurité des systèmes d’information). Il trouve que son parcours au CESI.exia Cameroun est assez intéressant parce qu’il apprend beaucoup de chose surtout dans des domaines qui ne sont pas forcément orientés dans son profil de carrière. Mais qui l’aideront certainement pour la suite. D’après lui-même si on ne maîtrise pas tout c’est important d’avoir des notions sur d’autres domaines que celui dans lequel on voudrait exercer cela nous rend polyvalent et nous donne une grande capacité d’adaptation dans n’importe quel domaine de l’informatique.